Agent de Recherches Privées

Niveau 5 (anciennement niveau III)

Découvrez notre Titre ARP en cours d’enregistrement au RNCP

Qu’est ce qu’un Titre enregistré au RNCP ?

Un Titre enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles est certifié et permet ainsi à son titulaire de faire-valoir les compétencessavoir faires et connaissances nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité correspondant à un domaine professionnel.

Les titres certifiés permettent d’obtenir un niveau reconnu dans le domaine professionnel. C’est ainsi que la Commission Nationale des Certifications Professionnelles définissait les titres certifiés par des niveaux reconnus par l’Etat et ceci jusqu’à début 2019, date où elle a été remplacée par France Compétences (lien internet : https://www.certificationprofessionnelle.fr/)

Pourquoi avoir créé ce titre ?

Conformément à l’arrêté du 16 juin 2017, l’agent de recherche privée, mieux connu sous le nom de détective, est un professionnel spécialisé dans la recherche de personnes, la filature, la collecte d’informations et de preuves.

Cette agent agréé et autonome sélectionne ses missions puis recueille des témoignages, réunit et sélectionne des preuves écrites, photographiques, audio ou vidéo qui seront ensuite utilisées devant les tribunaux.

En fin de mission, il recense et sélectionne les indices et preuves retenues en vue de la réalisation du rapport final qui devra être exploitable devant la justice tant dans sa rédaction claire et architecturée que dans la transmission et l’archivage des données personnelles recueillies.

Objectif :

Cette certification a pour but de rendre le détenteur capable d’exercer les fonctions d’enquêteur privé en accord avec les différentes réglementations en matières de sécurité, du cadre juridique et du respect des libertés publiques et individuelles.

96,27 %
96,27 %

Taux de réussite

Evaluation des Acquis :

  • QUESTIONNAIRE A RÉPONSES OUVERTES ET COURTES
  • MISE EN PLACE D’UNE SITUATION PROFESSIONNELLE
  • ENTRETIEN ORAL DEVANT LE JURY
  • MISE EN PLACE D’UNE SITUATION PROFESSIONNELLE EN CONTRÔLE CONTINU
  • CRÉATION DE DOCUMENTS, AVEC LA MISE EN PLACE D’UNE SITUATION PROFESSIONNELLE EN CONTRÔLE CONTINU

Validation du Titre :

Le Jury sera composé au minimum de 3 personnes :

  • 1 Président qui est obligatoirement un(e) professionnel(le) employeur de la sécurité en activité et ayant 3 ans d’expériences minimum dans sa fonction.
  • 2 Jurys (employeurs et salariés) qui sont des professionnels de la sécurité privée en activité, employeurs ou salariés , avec 2 ans d’expériences minimum et titulaires d’une des qualifications suivantes et n’étant pas intervenu au cours de la formation.
  • Analyser la demande et sa faisabilité ;
  • Évaluer les moyens matériels et humains appropriés à la mission ;
  • Établir une stratégie conforme avec le cadre juridique, réglementaire et
    déontologique ;
  • Planifier les différentes étapes de la mission et établir un devis.
  • Accueillir la clientèle et maitriser les techniques de communications;
  • Repérer les lieux d’intervention et ses acteurs en fonction du contexte ;
  • Procéder à la surveillance ;
  • Procéder à des filatures ;
  • Appliquer les techniques de questionnement ;
  • Enquêter et recueillir des témoignages ;
  • Préparer et mener une audition ;
  • Utiliser les outils informatiques et internet pour effectuer des recherches
    et consulter les fichiers ouverts à tous requérants ;
  • Procéder à des reconstitutions si nécessaires ;
  • Rechercher la réalisation de flagrants délits ;
  • Collecter des indices, effectuer des prises de vues ;
  • Maitriser les réglementations en liens avec la sécurité, le respect de la liberté privée et notamment du droit à l’image ;
  • Faire intervenir ou constater un officier ministériel.
  • Obtenir une ordonnance de requête ;
  • Rechercher et recueillir des témoignages ;
  • Analyser, sélectionner et exploiter les indices probants et les prises de vues recueillies ;
  • Analyser les témoignages recueillis ;
  • Exploiter les différents rapports, les fiches d’informations et les constats des officiers ministériels ;
  • Traiter des comptes rendus d’auditions et attestations ;
  • Classer les données personnelles recueillies en respect de la loi dite « Informatique et Libertés ».
  • Rédiger des rapports et comptes rendus précis avec les pièces probantes recueillies ;
  • Produire des éléments exploitables devant la justice ;
  • Établir une facture ;
  • Archiver le dossier dans le respect de la réglementation CNIL.